robinet

robinet [ rɔbinɛ ] n. m.
• 1401; de Robin (au Moyen Âge, nom donné au mouton), les premiers robinets ayant souvent la forme d'une tête de mouton
1Dispositif placé sur un tuyau de canalisation, que l'on peut ouvrir et fermer pour régler le passage d'un fluide ( spécialt de l'eau courante). « Un maigre filet d'eau coula du robinet » (Hugo). Robinet muni d'un brise-jet. Robinet d'eau froide, d'eau chaude. Les robinets d'un évier, d'une baignoire. Robinet mélangeur. mélangeur, mitigeur. Robinet à double voie. by-pass. Le robinet d'un tonneau. chantepleure. Robinet à gaz, du gaz. Robinet graisseur, distributeur, purgeur. Ouvrir, fermer un robinet. Tourner le robinet, la clé du robinet. — Les problèmes de robinets : problèmes d'arithmétique concernant le calcul des volumes, des débits, etc.
2Fig. et fam. Ce qui retient ou laisse passer un flux. C'est un vrai robinet : il est très bavard (cf. Moulin à paroles). Un robinet d'eau tiède : un bavard insipide. — Couper, fermer le robinet de : cesser de fournir, d'attribuer. Fermer le robinet des subventions.
3(1604) Fam. Pénis (d'un enfant). Le petit robinet. quéquette.

robinet nom masculin (moyen français robin, fontaine, de Robin, nom propre employé au Moyen Âge pour désigner le mouton, les robinets des fontaines étant souvent ornés d'une tête de mouton) Appareil servant à interrompre ou à rétablir la circulation d'un fluide dans une canalisation, à l'aide d'un obturateur commandé de l'extérieur ; clé commandant cet obturateur. ● robinet (expressions) nom masculin (moyen français robin, fontaine, de Robin, nom propre employé au Moyen Âge pour désigner le mouton, les robinets des fontaines étant souvent ornés d'une tête de mouton) Robinet d'incendie armé (R.I.A.), ensemble constitué par un robinet à ouverture rapide, un tuyau d'incendie raccordé en permanence et muni d'une lance. ● robinet (synonymes) nom masculin (moyen français robin, fontaine, de Robin, nom propre employé au Moyen Âge pour désigner le mouton, les robinets des fontaines étant souvent ornés d'une tête de mouton) Robinet d'incendie armé (R.I.A.)
Synonymes :
- poste d'incendie

robinet
n. m. Dispositif qui permet de régler ou de suspendre l'écoulement d'un fluide dans une canalisation, hors d'un réservoir, etc.
Ellipt. Tourner le robinet: tourner la clé du robinet.

⇒ROBINET, subst. masc.
TECHNOL. Appareil permettant d'établir ou d'interrompre l'écoulement d'un fluide dans une canalisation. Robinet à boisseau, à clapet, à flotteur, à piston, à pointeau, à vanne; robinet de puisage, de purge, de vidange, d'incendie; robinet d'arrêt, robinet mélangeur; robinet d'eau froide, d'eau chaude, du gaz; ouvrir, fermer, tourner le robinet (= le bouton, la clé du robinet); robinet de baignoire, d'évier, de lavabo. Lorsque les deux conducteurs eurent regagné leurs fourgons, il tourna lui-même le robinet du purgeur (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 151). Sur le collecteur vient se greffer un tuyau qui reprend le vin arrêté par le robinet à trois voies et le monte à la deuxième chambre de filtration (BRUNET, Matér. vinic., 1925, p. 457).
Loc. fam. Problèmes de robinet. Problèmes traditionnels d'arithmétique ayant trait aux notions de débit et de volume et considérés comme le type de l'exercice rébarbatif et un peu absurde donné aux écoliers. Que ne devions-nous apprendre pour passer ce fameux « Certif »!... Les problèmes de robinets, hélas, ne sont pas un mythe! (G. KUBLER, Mon certificat d'études ds La Rev. Lorr. Pop., juin 1984, n ° 58, p. 171).
P. métaph. Le père Duroy, mis en joie par le cidre et quelques verres de vin, lâchait le robinet de ses plaisanteries de choix (MAUPASS., Bel-Ami, 1885, p. 224).
P. anal.
Péj., vieilli. [En parlant d'une pers.] Bavard invétéré, parlant ou écrivant pour ne rien dire. C'est un robinet d'eau tiède (Ac. 1835). Un homme [Charles Dupin] qui, depuis cinquante ans, professe, disserte, expose (...); également prêt sur tout sujet, un robinet toujours ouvert, usé, sempiternel et monotone (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 11, 1868, p. 483).
Loc. verb., fam. Couper, fermer le robinet de qqc. Cesser de fournir quelque chose. Matinée de travail sur les bords du lac de Gérardmer: l'exécutif régional coupe le robinet des primes à l'emploi (L'Est Républicain, 24 sept. 1985, p. région.).
REM. Robine, subst. fém., région. (Provence), synon. de robinet. [L'aubergiste] leur tirait [à deux vieux de l'hospice] deux petits pots de ce vin qui sent la mûre (...) et (...) si l'envie lui prenait il laissait pleurer la robine pour se lisser le fil de la moustache (GIONO, Manosque, 1930, p. 71).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1285 « sorte de figure qui orne le haut bout d'un instrument à cordes » (J. BRETEL, Tournoi de Chauvency, éd. M. Delbouille, 2552); 2. 1401 « appareil placé sur un tuyau de canalisation que l'on peut ouvrir et fermer pour régler le passage d'un fluide » (Compte de la ville d'Amiens ds HAVARD); 3. a) 1675 fig. « ce qui retient momentanément un flux quelconque » (Mme DE SÉVIGNÉ, Corresp., éd. R. Duchêne, t. 1, p. 735); b) 1740-55 tenir le robinet « user d'une chose à sa volonté » (ST SIMON, Mém., éd. G. Truc, t. 3, p. 961); c) 1835 robinet d'eau tiède « homme qui parle ou écrit longuement, mais n'exprime que des choses communes » (Ac.). Dér. de robin1, au sens de « mouton »; suff. -et, les premiers robinets avaient souvent la forme d'une petite tête de mouton. Fréq. abs. littér.:271. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 84, b) 460; XXe s.: a) 409, b) 587.
DÉR. Robinetier, subst. masc. Fabricant ou marchand de robinets et d'accessoires de plomberie. Liste des CAP industriels (...) Robinetier Sellier garnisseur (Encyclop. éduc., 1960, p. 165). [()tje], [-n(e)-]. WARN. 1968, LEROND 1980 [-n()-]; MARTINET-WALTER 1973: un quart des sujets [--]. Att. ds Ac. 1935. 1re attest. 1870-71 subst. et adj. (LITTRÉ); de robinet, suff. -ier.
BBG. — BEDARD (Cl.). Par les détours de la robinetterie. Meta. 1978, t. 23, n ° 4, pp. 309-310. — DARM. 1877, p. 108 (s.v. robinetier). — HERING (W.). Über den Zapfhahn und seine Namen in Frankreich. Z. rom. philol. 1937, t. 57, pp. 387-390, 416-418; Nachtrag zu frz. robinet. Z. rom. Philol. 1940, t. 60, p. 48.

robinet [ʀɔbinɛ] n. m.
ÉTYM. 1401; de 1. Robin, nom donné au moyen âge au mouton (cf. Rabelais, Quart livre, VI), les premiers robinets ayant souvent la forme d'une petite tête de mouton.
1 Appareil placé sur un tuyau de canalisation ou une tubulure d'écoulement, et que l'on peut ouvrir et fermer pour régler à volonté le passage d'un fluide (et, spécialt, de l'eau courante). || Cannelle, obturateur et clef d'un robinet. || Robinet muni d'un brise-jet. || Robinets à boisseau, à col de cygne, à soupape, à clapet, à pointeau, à ressort… || Robinets d'arrêt, de purge, d'alimentation, de jauge… || Robinet graisseur, distributeur, purgeur. || Robinet d'eau froide, d'eau chaude (→ Ablution, cit. 3). || Robinet mélangeur. Mitigeur. || Robinet à double voie. By-pass (anglicisme).Un filet (cit. 1) d'eau coula du robinet. || Robinet de l'évier (cit.), de cuisine (→ Laver, cit. 18), de la fontaine publique (→ Nettoyer, cit. 3). Prise (d'eau).Robinet d'un tonneau (→ Pleuviner, cit. 1). Chantepleure. || Robinet d'un réservoir (→ Lâcher, cit. 21). || Robinets de chaudières, de machines (→ Haleine, cit. 32).Robinet d'incendie, qui est utilisé en cas d'incendie. || Robinet d'incendie en acier inoxydable à ouverture rapide. || Robinet d'incendie armé, raccordé à un tuyau avec lance et enroulé sur un dévidoir fixe.Robinet à gaz, du gaz (→ Jeu, cit. 8).Ouvrir, fermer un robinet (→ Brancher, cit. 3). || Tourner le robinet, la clef du robinet.
1 On entendait à peine au fond de la baignoire
Glisser l'eau fugitive, et d'instant en instant
Les robinets d'airain chanter en s'égouttant.
A. de Musset, Premières poésies, « Namouna », VIII.
1.1 La fontaine, c'est un robinet en laiton en haut d'un long tuyau de plomb, qui vibre et gronde chaque fois qu'on l'ouvre et qu'on le ferme. Les filles lavent leurs jambes et leur visage sous le jet glacé.
J.-M. G. Le Clézio, Désert, p. 87.
Loc., fam. Les problèmes de robinet : les problèmes d'arithmétique concernant le calcul des volumes, des débits, etc. (cité comme type traditionnel de problèmes ennuyeux et absurdes donnés aux écoliers).
1.2 J'allais retrouver le calme du pensionnat où la vie est simple comme des problèmes de robinets qui remplissent une baignoire.
J. Dutourd, le Journal de Marie Watson, p. 54.
1.3 Je me demandais, moi, comment ce galopin de Rudi avait résolu le problème de robinets qu'elle me posait.
René Fallet, Y a-t-il un docteur dans la salle ?, p. 94.
2 (1675). Fig. Ce qui retient ou laisse passer un flux (distribution d'argent, d'avantages, etc.). || « Ouvrir le robinet de musique et de mots » (→ Imprégner, cit. 13, Duhamel, en parlant du bouton d'un poste de radio).Fig. || Lâcher le robinet de ses plaisanteries (→ Malpropre, cit. 4). Par ext., fam. || C'est un vrai robinet : il est très bavard (→ Moulin à paroles). — ☑ (1690). Un robinet d'eau tiède : un bavard insipide.
2 Pourquoi perds-tu ton temps à relire Graziella quand on a tant de choses à relire ? (…) Il faut s'en tenir aux sources, or Lamartine est un robinet.
Flaubert, Correspondance, 426, 16 sept. 1653.
3 Fam. Verge (d'un petit garçon). || Le petit robinet.
DÉR. Robinetier, robinetterie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • robinet — ROBINET. s. m. Sorte de machine dont on se sert aux fontaines pour donner passage à l eau, ou pour en arrester le cours. Robinet de cuivre. robinet de fonte. gros robinet. robinet à deux eaux, à trois eaux. robinet de deux pouces, de trois pouces …   Dictionnaire de l'Académie française

  • robinet — ROBINÉT, robinete, s.n. Organ de maşină sau armătură, dispozitiv care se montează la capătul unei conducte, între două conducte sau la capătul tubului de scurgere al unui recipient, în scopul întreruperii sau al restabilirii circulaţiei unui… …   Dicționar Român

  • Robinet — ist der Familienname folgender Personen: Isabelle Robinet (1932–2000), französische Sinologin und Daoismus Forscherin Jean Baptiste René Robinet (1735–1820), französischer Naturphilosoph Robinet bezeichnet: Robinet Cie, ehemaliger französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Robinet —   [rɔbi nɛ], Jean Baptiste, französischer Philosoph und Naturforscher, * Rennes 23. 6. 1735, ✝ ebenda 24. 1. 1820; zuerst Jesuit, wurde 1778 königlicher Zensor in Paris. Robinet lehrte eine universale Evolution der von Gut und Böse bestimmten… …   Universal-Lexikon

  • Robinet — Rob i*net, n. 1. (Zo[ o]l.) (a) The chaffinch; called also {roberd}. (b) The European robin. [1913 Webster] 2. A military engine formerly used for throwing darts and stones. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Robinet — (spr. Robinäh), 1) s. Braquemont, 2) Jean Baptiste, französischer Naturphilosoph, welcher um die Mitte des 18. Jahrh. ein System der Natur aufstellte, nach welcher er das physische u. moralische Übel in der Welt nicht aus einer bloßen Zulassung… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Robinet — (spr. nä), Jean Baptiste, franz. Philosoph, geb. 1735 in Rennes, gest. daselbst 24. Jan. 1820, ließ sich in den Jesuitenorden aufnehmen, trat aber bald wieder aus, ging nach Amsterdam und führte später ein unstetes Wanderleben. In seinen Werken:… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • robinet — (ro bi nè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m. 1°   Pièce d un tuyau de fontaine qui sert à retenir et à faire couler l eau à volonté. •   Comme si, en ouvrant le robinet d une fontaine, nous pensions former l eau qui en coule, VOLT …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ROBINET — s. m. Pièce d un tuyau de fontaine, qui sert à retenir l eau, et à la faire couler quand on veut. Robinet de cuivre. Gros robinet. Robinet à deux eaux, à trois eaux. La boîte d un robinet. La clef d un robinet. Ouvrir le robinet. Fermer le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ROBINET — n. m. Pièce ajustée à l’issue d’un tuyau, d’un réservoir, etc., qui sert à retenir le liquide ou le gaz et à le faire sortir quand on veut. Robinet de cuivre. Gros robinet. Robinet à col de cygne. La botte d’un robinet. La clef d’un robinet.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.